Jessica Stern nommée envoyée spéciale des États-Unis pour les droits des personnes LGBTQI+

Célébrant le “retour des Fiertés” à la Maison Blanche, le président américain Joe Biden a rouvert dans son Administration un poste d’envoyée spéciale pour promouvoir les droits humains des personnes LGBTQI+. Il a aussi signé la loi faisant du Pulse, à Orlando, un “mémorial national”.

Le poste existait déjà dans l’Administration Obama mais curieusement, il était resté vacant sous le mandat de Donald Trump. Le président des États-Unis Joe Biden a annoncé le 24 juin la nomination d’une nouvelle “envoyée spéciale pour la promotion des droits humains des personnes LGBTQI+” à travers le monde, en la personne de Jessica Stern.

Ancienne de Columbia et experte du genre et des droits humains, Jessica Stern était jusqu’à présent la directrice de l’ONG OutRight Action International, association qui défend notamment à l’ONU les droits des personnes LGBTQI+. Dorénavant elle le fera au nom du département d’État, auquel sa mission est rattachée.

Dans le communiqué annonçant sa nomination, la Maison Blanche souligne qu’elle aura un rôle “crucial” pour s’assurer que “la diplomatie américaine protège et défend les droits des personnes LGBTQI+ à travers le monde”. Lors de son premier discours de politique étrangère, le nouveau président des États-Unis avait déjà assuré vouloir “promouvoir les droits humains des personnes LGBTQI à travers le monde”. Une rupture radicale évidente avec son prédécesseur aux discours LGBTphobes.

Biden a fait du Pulse un mémorial

Une nomination qui n’intervient pas au hasard du calendrier puisqu’en ce “Pride Month“, le président Joe Biden a célébré vendredi le “retour des Fiertés” à la Maison Blanche. Par la même occasion, il a signé la loi faisant du Pulse, la discothèque gay théâtre d’un massacre en 2016, un “mémorial national”. Fait rare, ce texte de loi avait été approuvé début juin à l’unanimité par le Sénat.

LIRE AUSSI >> Joe Biden reconnaît officiellement la journée de visibilité trans

Aux côtés du président vendredi, l’ancien candidat à l’investiture démocrate Pete Buttigieg, devenu dans l’Administration Biden le tout premier ministre (des Transports) ouvertement homosexuel de l’histoire des États-Unis, a rappelé la longue histoire des discriminations contre les personnes LGBTQI+. “Il y a eu des grands bonds en avant dans ce pays mais partout, il y a des rappels sur ce que cela fait de revenir en arrière, pas simplement avec des actes de violence choquante comme lors de la fusillade du Pulse, que ce pays commémore maintenant comme il se doit, mais avec le quotidien de la politique, où les droits et l’égalité sont remis en question”, a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI >> Ce que Joe Biden, président des Etats-Unis, compte faire pour les personnes LGBT+

Crédit photo : Facebook/@outrightintl

L’article Jessica Stern nommée envoyée spéciale des États-Unis pour les droits des personnes LGBTQI+ est apparu en premier sur TÊTU.